vendredi 7 novembre 2014

Pétronille

Auteur : Amélie Nothomb
Editeur : Albin Michel
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 169
Prix : 16,50 euros

Résumé

"Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans". 





Ce que j'en ai pensé

 Vue ma dernière lecture assez déconcertante de l'auteur avec "Les catilinaires", je voulais tenter à nouveau ma chance. Alors quand j'ai vu son dernier livre disponible à la médiathèque je n'ai pas hésité. 

Dans son nouveau livre, Amélie Nothomb nous parle tout d'abord de champagne ! elle aime profondément le champagne, et l'apprécie d'autant plus qu'elle est à jeun. Dans les premières pages du livre, elle décide de trouver une "camarade de beuverie" qu'elle va appeler un "Convignon" ou une "convigne". Elle finit par la trouver en la personne de Pétronille, une de ses fans, mais aussi jeune écrivain. De là commence le récit de leur histoire d'amitié. Parce que le sujet principal du livre, à mon sens, est l'amitié entre elles. J'ai entendu dire que ce récit est autobiographique... çà ne m'étonne pas. Donc l'amitié.. mais bien-sûr jamais sans champagne, et à la moindre occasion !

L'idée de trouver une "convigne" est étrange, le lien qui lie Amélie Nothomb et le champagne l'est tout autant.... comme l'est au final ce récit ! 
J'ai retrouvé cette étrangeté du récit que j'avais découvert dans "Les catilinaires". Certes, l'écriture de l'auteur est belle, le texte est bien écrit... mais c'est spécial. Cette auteure me surprend, et j'ai un peu de mal à la comprendre, et à comprendre l'engouement autour de ses oeuvres. Pourquoi plaisent-elles autant ? si vous avez la réponse, je suis preneuse !

Ma note : 12/20

 

7 commentaires:

  1. Merci Hélène pour ce billet. Je ne sais pas si les œuvres d'Amélie plaisent autant, mais en tout cas, elles suscitent de l'intérêt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, elles ne passent pas inaperçues ;-)

      Supprimer
  2. merci douce Mimo pour ce commentaire !
    rassure toi moi non plus je n'arrive pas à entrer ds l'univers de m'zelle Nothomb mais je ne désespère pas, un jour peut être lol

    RépondreSupprimer
  3. N'ayant pas encore lu son dernier roman je ne peux rien en dire et je ne peux donc pas t'éclairer! ;) Ses romans sont souvent autobiographiques, certains le sont clairement ça semble être le cas pour celui-ci! Celui où elle parle des ses souvenirs d'enfance au Japon ("La nostalgie heureuse") est très beau, très agréable à lire, dans un autre genre!

    Sa descente dans l'alcool et certaines autres drogues depuis quelques années me rebute et m'inquiète! C'est une jeune femme très talentueuse, intelligente et très fragile psychologiquement! J'espère qu'elle ne sombre pas dans ses vieux démons!

    Je préfère celle des débuts, légère, drôle, déconcertante, percutante!
    Ce que j'aime c'est qu'elle ne ressemble à aucun autre auteur et que la symbolique de ses romans nous fait comprendre et ressentir des choses qui nous dépassent, des choses à peine conscientes! Voilà, ses écrits parlent à notre inconscient directement! Je pense que c'est l'une des clés pour la comprendre ou au contraire être dérangé!

    Bisou Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Cytron pour tes explications. Il faudrait que je me penche sur ses premiers écrits ;-)

      Supprimer
  4. Elle a un univers, bien spécifique, particulière la dame, comme Cytron, j'ai préféré, ses premiers romans, plus légers, avec une ironie qui la rendait charmante, étonnante.
    Je ne connais pas ce dernier roman, et ne suis pas vraiment tentée, mais merci, pour ton analyse, Hélène


    RépondreSupprimer